Page 8 - GODR SR FR - GODR_v7-22.01
P. 8

Les équipements impactant les services de secours




               A/ LES ÉNERGIES DE TRACTION UTILISÉES
     véhicules  On distingue différents types de véhicules :




     les        •  « véhicule monocarburation » : ils utilisent une seule source d’énergie (ES/GO/GPL/GNc/GNL)
                •  « véhicule Bi-carburation » : ils utilisent 2 sources d’énergie (ES/GNV ou ES/GPL par exemple)
     sur        •  « véhicule hybride » : ils ont au moins 2 convertisseurs d’énergie différents et au moins 2 systèmes de stockage d’énergie différents.
                   Les véhicules hybrides couramment rencontrés sont les véhicules hybrides  électriques.
     Généralités   Les énergies de traction couramment employées sont les suivantes :












                              HYDROCARBURE                      ÉLECTRIQUE                 HYDROGÈNE
                   Liquide (essence, diesel...) / Gaz (GNL, GNc, GPLc)
               Stockage
               Il est assuré en réservoirs (ES/GO), en réservoirs sous pression (GPL, GNc, H2) ou cryogéniques (GNL), ou par batteries haute tension (Electrique/
               Hybride).

                                  Les énergies de traction devront si possible être neutralisées.


                                  Une attention toute particulière sera donnée pour une intervention pour feu de VL
                                  (électrique ou gaz sous pression) en espace clos (parking souterrain…).


                                  Les réservoirs sous pression doivent être pris en compte dans le cas d’une rupture d’enveloppe (fuite) ou d’un
                                  incendie (surpression / BLEVE).


               Les batteries de traction HT sont principalement de type NiMH, Li-ion ou LMP (Lithium Métal Polymère). Si les batteries NiMH ne posent pas de
     GUIDE OPÉRATIONNEL DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE / INTERVENTIONS D’URGENCE SUR LES VÉHICULES
               problème particulier, l’impact sur les interventions pour feux de véhicules des autres technologies employées pourra être important notamment en
               cas d’emballement thermique de la batterie. Il est à noter toutefois qu’un apport calorifique important  est nécessaire pour obtenir un emballement
               thermique de batteries (notamment pour les batteries LMP ).

                                  En cas d’emballement thermique des batteries, l’extinction sera difficile (Li-ion) ou impossible (LMP). La protection
                                  de l’environnement sera à rechercher en priorité. Sans intervention des sapeurs-pompiers, la durée de combustion
                                  totale d’une batterie peut aller jusqu’à 1 heure.


                                  Certains constructeurs (Renault) mettent en place des trappes thermo fusibles sur les batteries (Fireman Access)
                                  afin de faciliter l’action des sapeurs-pompiers par noyage à l’aide de l’eau, de la batterie.



                                  Dans le cas des batteries li-ion, des projections de matières enflammées sont possibles en cas d’emballement
                                  thermique, notamment quand  la batterie est désolidarisée de son enveloppe.
















                                                                                          https://youtu.be/doolD6Cz8DE
    6
   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13